Siège du projet LVEMPII Burundi
Bienvenu
Aménagement des bassins versants
Les activités d’aménagement des bassins versants entreprises par le projet LVEMPII-Burundi portent essentiellement sur le creusement des fossés antiérosifs et la restauration des zones tampons des rivières.
La jacinthe d’eau est une herbe envahissante et constitue une menace évidente pour la biodiversité du lac Rweru
This slideshow uses a JQuery script from Joomlack
Poisson lac Rweru
Le poisson pêché dans le lac Rweru, même si la quantité n’est pas grande, il est fumé et commercialisé même au-delà de la province Kirundo.
Text Size

Recherche

La Jacinthe d’eau, une menace de plus en plus atténuée sur le lac Rweru

En août 2014 le Projet de Gestion Environnementale du Bassin du lac Victoria, phase II (LVEMP II) a débuté les activités de lutte contre la jacinthe d’eau dans le lac Rweru. Cette activité figure parmi les actions prioritaires du LVEMP II en vue de lutter contre sa prolifération et sa propagation. En effet, cette herbe envahissante était devenue de plus en plus une menace sérieuse pour la biodiversité du lac Rweru. Néanmoins, cette menace n’était pas ressentie de la même manière par les habitants de la province Kirundo où loge ce lac. Une lutte efficace ne devait donc que commencer par des campagnes de sensibilisation et de conscientisation de tout le monde en général et des riverains de ce lac en particulier y compris les pêcheurs..

C’est dans cette perspective que le LVEMP II a organisé, en collaboration avec les administratifs à la base et les autorités locales de Kirundo, des séances d’information à grande échelle sur cette herbe et la manière de lutter contre sa prolifération. Les méthodes d’expansions de cette herbe,  ses menaces sur la biodiversité ainsi que les différentes méthodes à envisager pour lutter contre cette herbe ont été portées à la connaissance du public. Une trentaine de pêcheurs ont été formés sur les techniques d’arrachage et de transport de cette herbe jusque sur les berges du lac. Ils ont en outre reçu de la part du projet LVEMP II des équipements adéquats constitués de gilets de sauvetage, de pirogues, des bottines et des gants pour faciliter l’activité. Tout le monde s’est, depuis lors, mis à l’œuvre pour combattre cette herbe dans le lac. Les pêcheurs procèdent à l’arrachage au milieu du lac tandis que les autres riverains (femmes, hommes et jeunes) sont chargées de décharger les pirogues et de transporter la jacinthe arrachée vers le lieu d’étalage et de séchage établi loin du littoral. L’arrachage manuel a été privilégié car cette méthode permet aux personnes qui participent à l'arrachage de gagner un peu d’argent sous forme de rémunération accordée par le LVEMP II. Les résultats enregistrés sont satisfaisants.  Le lac est nettoyé dans sa grande partie. Les  autorités de Kirundo tout comme les riverains du lac Rweru apprécient cette initiative du LVEMP II et déclarent que la lutte va continuer même après le projet LVEMP II.  

Contexte

Le projet de « Gestion Environnementale du Bassin du lac Victoria, phase II (LVEMPII) »  est une initiative des Etats de la  Communauté Est Africaine en cours d’exécution dans les cinq pays qui se partagent le bassin du lac Victoria. Ces pays sont le Burundi, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda.

En savoir plus...

Composantes

Le projet LVEMPII a quatre composantes.

En savoir plus...

Localisation des activités

Les activités du LVEMPII seront menées dans des bassins versants identifiés, des rivières Ruvyironza dans Gitega  et Mwaro ainsi que Ruvubu dans  Karusi.

En savoir plus...